« L’actualité récente est encore pour nous une occasion de demander à tous la mesure ; la courtoisie ; l’amour dans nos actes ; gestes et paroles. Parlons le langage de l’amour, regardons-nous avec beaucoup plus d’amour, pensons, respirons et vivons l’amour », a affirmé Marie Nadège Koffy, présidente de l’Ong « Amour sans limite », dans un communiqué en date du vendredi 27 décembre.

Selon elle, la Côte d’Ivoire est meurtrie par l’intolérance et la division. « Ne soyons pas amnésiques, tirons des leçons des tragédies passées qui ont endeuillé nos familles. Evitons de nous rendre justice nous-mêmes. Faisons confiance en nos institutions qui se doivent d’être fortes et républicaines », a-t-elle soutenu. Avant d’indiquer que, dans le cadre des festivités de fin d’année, l’ong Amour sans limite a apporté soutien, joie et amour à 3 villages.

Apprompron dans le sud Comoé, elle a offert des kits scolaires et une bibliothèque publique aux enfants. A Monga et Tiagba pour faire vivre la magie de Noel aux enfants desdits villages en offrant cadeaux, vêtements et repas en cette période marquée par plus d’actions de charité et d’amour à l’endroit des plus vulnérables.

Pour Mme Koffy, toutes ces actions de partage et de convivialité ont permis de donner le sourire, la joie et surtout de l’amour aux enfants, jeunes et adultes de toutes origines sans appartenance ethnique ; religieuse ou politique. « Cela a permis de voir encore une fois que nos populations n’aspirent qu’à un mieux-être et vivre en parfaite harmonie », a-t-elle dit. Avant de souhaiter pour la nouvelle année beaucoup plus d’amour ; de paix dans le cœur de tous les ivoiriens pour notre bien-être à tous.